29 octobre 1922 ! 5 mars 1933 ! 24 avril 2022 ?

Rédigé par Antoine Aucun commentaire
Classé dans : Voyages en poésie Mots clés : Liberté
Encore et encore merci à Eugène Ionesco pour avoir écrit « Rhinocéros »

Chemises noires
Chemises brunes
Les vautours sont de retour
Tapis dans la nuit
Aux aguets
Prêts à tout
Pour béqueter les charognes
L’air putride de nos faiblesses

Au soleil
Paillettes et blonds cheveux
Mais dans la nuit
Dents acérées
Chemises brunes
Chemises noires
Tissées de mensonges et de haine
Décolorées par la peur
La peur de l’autre, 
De la vie

Les rhinocéros sont dans la ville
Un, puis deux, puis mille
Ils sont maintenant des millions
Leurs troupeaux se répandent
Dans les bureaux
A la radio

Puissions nous tous ensemble crier :
« Ce n’est pourtant pas si vilain que ça un homme..
(…)
On ne m’aura pas, moi
Vous ne m’aurez pas, moi
Je ne vous suivrai pas,
Je ne vous comprends pas !
Je reste ce que je suis.
Je suis un être humain.
Un être humain.
(...)
Contre tout le monde,
Je me défendrai !
Je suis le dernier homme,
Je le resterai jusqu’au bout !
Je ne capitule pas !1»

Antoine Leprette

Jeudi 15 avril 2022 - La maison du Pêcheur – Locmiquélic - dans «Blues du soir» (en préparation)

1« Rhinocéros », Eugène Ionesco, Acte III

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot q7l92 ?

Fil RSS des commentaires de cet article