Rencontres

Rédigé par Antoine Aucun commentaire
Classé dans : Voyages en poésie Mots clés : Amour, Vivre, Liberté
Je marchais dans la colline,
Inondé de lumière et du bleu de la mer.
Sur un rocher, un grand oiseau blanc m’attendait.
Il me dit : 
« Vole !
Ai confiance !
Tu peux vivre maintenant. »

Sur les rives d’un grand lac,
J’ai vu un cygne bleu au long cou si gracieux.
S’inclinant devant moi,
Il me dit :
« Apprivoise ta solitude !
Il va te falloir l’aimer pour deux. »

Continuant mon chemin, j’ai croisé un grand paon.
Sa queue faisait la roue. 
Saluant mon passage,
Il me dit :
« Tu as construit une maison
Tu as arpenté bien des chemins
Tu as nagé dans le lac des souvenirs anciens
Tu as rêvé tout haut d’impossibles futurs
Tu as aimé, ô combien !
Et ton amour s’est envolé sur un oiseau d’argent.
Il est temps maintenant !
Plonge tes mains dans la glaise
Façonne ton présent »

Alors !
Alors, j’ai ouvert les bras
Et comme un enfant ivre de soleil et de vent
Je me suis mis à courir,
A courir en chantant
« La la la laaa, 
La la la laaa, 
Laaa »
(La sol fa mi
Sol fa mi ré
Mi)


Antoine leprette

Mercredi 2 mars 2022 L’Appart’ de la colline
Marseille
«Après le départ d’Isa» (en préparation)

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot mk27h ?

Fil RSS des commentaires de cet article