Qui es-tu donc beau masque?

Rédigé par Antoine Aucun commentaire
Classé dans : Voyages en poésie Mots clés : Liberté, Singuliers

Poème publié dans le numéro 64 de la revue Intervention à Haute Voix de Décembre 2022 sur le thème "Masques" (IHV est un atelier de poésie qui dépend de la section art créatif de la MJC de la Vallée à Chaville - cliquer sur la page de couverture pour en savoir plus)

"On" avance masqué dans ce monde webisé!

Qui se cache derrière sa signature ?

Qui êtes-vous donc

Anonymous, Archi blabla,

Missjenny, Fabi-Gaga,

Bisounours, Guigui 33?

Ce n’est qu’un jeu nous dira "On" !

"On" s’amuse à Zorro.

"On" veut séduire les dames, flatter les beaux messieurs,

"On" peut se sentir un géant, se trouver enfin beau,

"On" peux clamer haut et fort,

Crier,

Hurler

Ses désirs,

Son désespoir,

Se sentir puissant,

Sans risque,

Peinard derrière son clavier,

Triomphe de la lettre anonyme.

"On" peut aussi injurier, insulter, tuer parfois,

Sans crainte,

Bien protégé par écran interposé,

Apparence tragique du vide,

Masque désuet pour cacher le néant

De vies mornes et ternes,

Sans passions, sans amoures,

La trouille au cœur, la peur au ventre.

*

Masqués ! quel beau métier !

Mais là, se joue une autre histoire !

Acteurs, chanteurs, mimes et danseurs

Portent nos drames et nos passions

Sur les scènes du monde entier,

Sur les écrans, à la télé,

Miroirs infinis de nos petites vies

Pour faire frémir, pour faire rêver.

Ils passent d’un monde à l’autre,

Transforment leurs corps,

Pétrissent leurs visages.

Leur peau est une pâte qui nous donne des frissons.

*

Toi, moi, lui, elle,

Qui es-tu donc beau masque ?

Au carnaval de Venise,

Au bal masqué du sous-préfet,

A la soirée de chez Dédé,

Je peux changer d’identité

Moi qui suis un et multiple,

Pluriel et singulier,

Mes mille et un moi enfin délivrés.

J’étais homme,

Je deviens femme.

J’endosse sa parure pour être son amant, son amante,

Être folle ou pédé,

Être riche et puissant,

Un peu fou, possédé,

Laisser vivre enfin mes pulsions refoulées,

Être beau, une fois !

Jouer à être laid,

Contrefait !

*

Du Tibet au Mali,

Au Japon, en Colombie,

A New-York, en Papouasie

Se joue une autre comédie.

Dansez, jouez masques ténébreux !

Pour recréer le monde,

Pour approcher les dieux,

Accompagner nos morts

Au-delà de la vie,

Pour déjouer nos peurs,

Apprivoiser nos pleurs,

Maquillez ! Embaumez !

Dessinez ! coloriez !

Rien ne sera trop beau

Pour protéger nos vies.

 

Antoine Leprette

Vendredi 23 juillet 2021 – La Maison du Pêcheur – Locmiquélic

Extrait de « Singulier(s) dans la foule » (recueil en cours)

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot r2mtyd ?

Fil RSS des commentaires de cet article