Le silence

Rédigé par Antoine Aucun commentaire
Classé dans : Voyages en poésie Mots clés : Temps

Après le fracas des bombes vient le bruit assourdissant du silence

Le silence du vertige

Le silence du vide

Le silence de la mort et peut-être de la vie

L’hébétude du rien

 

Allongé sur la plage, adossé à la dune

Je contemple les vagues se fracasser sur le rivage

Elles vont, elles viennent et semblent immuables

J’écoute les molécules du silence s’entrechoquer autour de moi

Un silence rempli de tout, d’un monde en devenir

 

Une note de musique, ou deux ou des cohortes qui déferlent en torrent

Et puis, les doigts sur le piano qui se lèvent,

En attente, comme une respiration entre inspire et expire

Le silence devient musique

Le temps est suspendu, gros d’émotions à venir

 

Et puis, j’écoute ton absence, absence terrifiante sans espoir de retour

Un silence absolu, lourd, si lourd

Le silence peuplé des monstres de l’angoisse

Des hurlements des loups dans la plaine enneigée quand la bise souffle sans pause

Alors, le silence se fait montagne, abysses insondables

 

Le silence est un morceau de Temps

Le Temps s’y accumule dans un moment sans début et sans fin

Le silence est un trou noir

Un tunnel, un passage

Et puis la vie repart, un bateau passe sur l’eau

La musique reprend son souffle,

Les doigts courent sur les touches du piano qui répond à nos attentes insatiables

D’autres présents se profilent.

 

Antoine LEPRETTE

Mardi 10 janvier 2023

Saint-Jean d’Arvey

 

 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot 67pbe ?

Fil RSS des commentaires de cet article